Economies d'électricité  (Lu 19934 fois)

  • MH
Ce topic a pour but de discuter de l'article Diminuer la consommation électrique de son aquarium publié sur le portail aujourd'hui.
Vous pouvez donner ici vos astuces pour économiser l'électricité consommée par le bac, des exemples de consommation mesurées, de bonnes adresses pour commander du matériel économe, ...
Bonne idée ce topic.

Pas d'étude chiffrée pour moi mais une astuce :

Un mur froid derrière l'aquarium
et votre chauffage fonctionne au maximum....
une simple plaque de ploystyrène entre le mur et la vitre du fond
et vous gagnez en isolation !

facile non ?  :-D
Euh... je suis pas convaincu avec les murs froids, il suffit de laisser un espace assez large pour y glisser la main et l'air y circule à la même température que partout dans la pièce selon moi.

Par contre la plaque de frigolite sous l'aquarium a un réel rôle isolant en plus de son rôle protecteur.

  • MH
Merci pepejul d'avoir lu mon article correctement  :roll: L'astuce de la plaque de polystyrène entre le mur et le bac y figure déjà  :sifflets:

Un espace de 2 cm environ est le minimum mais il y a un réel avantage à mettre du polystyrène. J'ai fait le test il y a quelques années dans ma fishroom. Il s'agissait d'une cave chauffée à 26° environ (vu le nombre de bac et la taille de la cave c'était le plus simple et rentable). Les murs était par conséquent plus froid que la pièce. Deux bac placés à la même hauteur et de même dimension montrait un écart d'un bon degré entre celui qui avait du polystyrène et celui qui n'avait que l'espace de 2 cm. L'air entre le mur et l'aquarium n'est pas si rapidement renouvelé qu'on peut le penser et il légèrement plus froid que la pièce.
c'était pour faire démarrer ton topic...  :-D
Pour le chauffage, il y a aussi l'ancienne technique hollandaise qui consistait à mettre les ballasts sous l'aquarium.
Ce qui permettait de recycler la surconsomation d'énergie de l'éclairage en chauffage supplémentaire.
Je tiens à préciser qu'elle est maintenant interdite pour les concours. Sécurité oblige.
Pour le chauffage, il y a aussi l'ancienne technique hollandaise qui consistait à mettre les ballasts sous l'aquarium.
Ce qui permettait de recycler la surconsomation d'énergie de l'éclairage en chauffage supplémentaire.
Je tiens à préciser qu'elle est maintenant interdite pour les concours. Sécurité oblige.
Pourtant on doit pouvoir faire étanche sans faire isolant. Non ?
Surement  :-/.
Aprés, ça oblige de rester en ferromagnétique. :-(
  • Modosaurus
Il y a aussi un bricolage qui consiste à palcer les ballast dans des cylindre en acier inoxydable rempli de sable, les cylindres sont ensuite mis dans la décantation de l'aqua (où dans l'aqua directement), ce qui chauffe l'eau.
Il y a aussi un bricolage qui consiste à palcer les ballast dans des cylindre en acier inoxydable rempli de sable, les cylindres sont ensuite mis dans la décantation de l'aqua (où dans l'aqua directement), ce qui chauffe l'eau.
Pas bête.
En quoi le sable isole le courant s'il est placé dans l'eau ?
le sable sert juste de conducteur thermique dans le cas présent.
J'ai bien compris le principe, mais alors il faut rendre étanche le tube sinon ca va faire tout drôle aux poissons :peur:
oui il vaut mieux!
le sable est un bon isolant électrique mais bon conducteur thermique.... CQFD
Alimenter sa fishroom avec des cellules photo voltaiques la journée et sur courant de nuit (compteur bi-horaire) euh la nuit  :-D

Je sais que Oase propose des pompes alimentées par le biais de panneaux solaires (pour bassin) ainsi qu'une sorte d'accumulateur pour continuer de faire tourner la pompe la nuit.
le sable est un bon isolant électrique mais bon conducteur thermique.... CQFD
Le sable plongé dans un bac de décantation ?
Ben tiens !!! t'as qu'à croire !
je vais faire une dessin (moche sur photofiltre  :-D)




c'est bien ça ?
Je crois que c'est ça. Franchement; même si ça m'arrive encore de prendre pas mal de liberté avec la sécurité electrique, jamais j'irais faire un montage pareil. Entre les problemes de surchauffe, et les risques de fuites electriques; et qu'il faut penser à tout démonter en été, bof-bof...

Pour les "envirolites" je suis pas certain qu'elle aient un meilleur rendement que des HQI. Pour les cellules photovoltaiques, j'ai peur que l'installation coute trés, trés cher... Peut-etre une éolienne?

Pour économiser l'energie, je propose donc.... le bac d'eau froide, éclairé (en partie) par la lumiere solaire. Je fais tourner n'importe quel bac avec 15€ par an, avec ça (bon, euh, pas TOUS les bacs non plus, hein...).

Bonjour,

Jolie ta bombe sous marine PEPEJUL  :rire:

J'ai vu mais je me souviens pas ou, peut être aquasquale, une solution beacoup moins risquée, les ballasts sont collés (graisse compound pour transistors electroniques)sur un dissipateur en alu et l'eau circule dans l'alu sans les risques liés à l'immersion des ballasts.
Ca me semble plus judicieux d'un point de vie électrique :oui:

D95
Bonjour,

Jolie ta bombe sous marine PEPEJUL  :rire:

J'ai vu mais je me souviens pas ou, peut être aquasquale, une solution beacoup moins risquée, les ballasts sont collés (graisse compound pour transistors electroniques)sur un dissipateur en alu et l'eau circule dans l'alu sans les risques liés à l'immersion des ballasts.
Ca me semble plus judicieux d'un point de vie électrique :oui:

D95

Mince c'est a ca que je pensé cette nuit, fare un systeme ou on passe l'eau au niveau des ballast dans des tubes pour accumuler le chaleur c'est le principe de l'aerothermie pour les maisons. Si quelqu'un a un plan simple, ca sera peut etre le prochain desespoir de ma femme (enfin mon prochain bricolage.....)
Salut,
on se raproche du watercooling pour ordi
dans un PC il faut faire baisser la température, les refroidisseurs à eau existent: l'eau circule par une pompe dans un circuit fermé, et vient rafraichir le microprocesseur et autres composants.
Il doit pas être compliqué d'associer les deux: le même circuit qui refroidit le PC et évacue la chaleur vers un bac pour le chauffer. 
Mais j'en ai jamais vu de près ou de loin.
  • MH
Ce procédé de récupération de chaleur me semble plutôt dangereux !
De plus aucun système ne permet de réguler la température, dans des bacs de volume pas trop important ( je dirais tout ce qui est à moins de 200 l) le risque de surchauffe est important.

Je maintiens que les ballasts électroniques sont une bien meilleure solution : autant ne pas consommer les watts plutôt que de chercher des moyens de les récupérer et laisser le chauffage du bac faire son travail  ;-)

Concernant les moyens de production d'électricité (panneau solaire, éolienne ...) il ne faut pas les penser pour l'aquarium seul mais dans le cadre global de la maison/appartement comme source d'électricité alternative. C'est un investissement et une installation qui dépasse le cadre de cet article : je souhaitais un article décrivant des choses simples à mettre en oeuvre et ne nécessitant pas un investissement trop important.

L'idée reste bonne tout de même pour les pompes de bassin, souvent grosse consommatrices (elles font souvent plus de 100 W soit un budget consommation de plus de 100€) et souvent loin de toute prise de courant. On en a parlé ici : http://forum.aquagora.fr/index.php?topic=1884
Arj224b donnait par exemple cette adresse pour se fournir avec ce type de matériel : http://www.boutiquesolaire.com/catalog/index.php?cPath=21
J'ai vu mais je me souviens pas ou, peut être aquasquale, une solution beacoup moins risquée, les ballasts sont collés (graisse compound pour transistors electroniques)sur un dissipateur en alu et l'eau circule dans l'alu sans les risques liés à l'immersion des ballasts.
Ca me semble plus judicieux d'un point de vie électrique :oui:
Ca doit être le site de Gabriel
Bonjour,

Tu as raison, c'est ça, je lui avait conseillé d'utiliser du compound pour optimiser l'échange entre l'alu et le boitier de ses balasts.

D95
  • MH
L'article a été mis à jour :

- La consommation des ballasts ferromagnétiques a été revue suit à ce post sur aquariophilie.org :
http://www.aquariophilie.org/forum/viewtopic.php?t=47867
On y donne notamment ce lien qui est une synthèse d'une directive européenne qui définit l'indice d'efficacité énergétique :
http://www.osram.fr/integrateurs/pics/BallastGuideFR200303.pdf
Dans l'article, la surconsommation du ballast électromagnétique a été fixée à 30%. Cela correspond environ à la surconsommation des puissances inférieures à 36W. A partir de 36W la surconsommation liée au ballast est plus faible : elle est de 20% pour un tube 36 ou 38 W et de 15% pour un 54W.
A noter ue ces infos concernent du matériel récent, les produits datant d'avant 2002 peuvent consommer beaucoup plus. Cela expliquerait les mesures  sur lesquelles je m'étais basé à l'époque de la rédaction de l'article.

- un paragraphe sur le refroidissement de l'eau a été rajouté
Salut,

J'ai repondu au post sur www.aquariophilie.org (http://www.aquariophilie.org/forum/viewtopic.php?t=47867&start=30) si cela t'interesse pour completer ton article... ;)

Edit de niclette :
Je reprends une partie de la discussion sur aquariophilie.org pour plus de clarté :

Sinon, par rapport a la modif de l'article sur aquagora, tu es encore au dessus de la realité, si je me base sur le document cité précédement, on a, pour un tube de 36W, une consomation totale de :

- 45W ou plus pour un classe D
- 45W ou moins pour un classe C
- 43W ou moins pour un classe B2
- 41W ou moins pour un B1
- 38W ou moins pour un A3
- 36W pour un A2

on peut donc synthetiser le ratio entre puissance du tube, et puissance perdu dans le ballast FM
- Classe D : 9W ou plus pour 36W, soit 25% ou plus
- Classe C : 9W ou moins pour 36W, soit 25% ou moins
- Classe B2 : 7W ou moins pour 36W, soit 19,4% ou moins
- Classe B1 : 5W ou moins pour 36W, soit 14% ou moins

Pour les balalst electro, c'est un peu different, puisque qu'un tube alimenté en HF a besoin de moins de puissance qu'a 50HZ pour le meme travail. Ainsi, un 36W en 50Hz ne consommera que 32 a 34W avec un ballast electro.

- Classe A3 : 6W ou moins pour 32W, soit 19% ou moins
- Classe A2 : 4W ou moins pour 32W, soit 12,5% ou moins

Un classe A3 a donc un moins bon rendement qu'un classe B2. Mais au final, un A3 + tube consommera moins qu'un B2 + tube.

Au final, et c'est ça qui compte, pour un tube de 36W allumé 10h par jour toute l'année, la consommation sera de :

- avec ballast classe D : >45x10x365 => au moins 164,2kWh/an
- avec ballast classe C : <45x10x365 => au plus 164,2kWh/an
- avec ballast classe B2 : <43x10x365 => au plus 156,9kWh/an
- avec ballast classe B1 : <41x10x365 => au plus 149,6kWh/an
- avec ballast classe A3 : <38x10x365 => au plus 138,7kWh/an
- avec ballast classe A2 : <36x10x365 => au plus 131,4kWh/an

Avec un cout du kWh d'environ 11cts, on peut retranscrire le tableau precedent avec les couts annuels, toujours pour un tube de 36W :

- avec ballast classe D : au moins 164,2kWh/an / au moins 18€/an
- avec ballast classe C : au plus 164,2kWh/an / au plus 18€/an
- avec ballast classe B2 :au plus 156,9kWh/an / au plus 17,25€/an
- avec ballast classe B1 :au plus 149,6kWh/an / au plus 16,45€/an
- avec ballast classe A3 :au plus 138,7kWh/an / au plus 15,25€/an
- avec ballast classe A2 :au plus 131,4kWh/an / au plus 14,45€/an



Pour etre plus juste, il faudrait inclure, le prix du starter pour les tubes utilisé avec FM, ainsi que la frequence de remplacement des tubes plus elevé avec FM. (facilement un facteur 2 a 3 entre FM et electro)

A raison de 10€ a 30€ le tube. le prix d'un balalst electro est vite rentabilisé.

On dit que la durée de vie d'un bac est de 10ans... donc si on fait les calculs sur 10ans en ne teant pas compte des augmentation du prix de stube et de l'electricité :


Sur 10ans en classe B2 et tube 10€ changé tout les ans:
10x10€ + 17,25€ x10 + 10x1€ (si on remplace le starter avec le tube)
=> 282,5€

Sur 10ans en classe A2 et tube 10€ changé tout les 2ans:
5x10€ + 14,45€ x10
=> 194,5€

====> Soit 90€ environ d'economie par tube pour 10ans


Sur 10ans en classe B2 et tube 20€ changé tout les ans:
10x20€ + 17,25€ x10 + 10x1€ (si on remplace le starter avec le tube)
=> 382,5€

Sur 10ans en classe A2 et tube 20€ changé tout les 2ans:
5x20€ + 14,45€ x10
=> 244,5€

====> Soit 140€ environ d'economie par tube pour 10ans



Pour conclure, on peut voir que l'economie ainsi faite sur 10ans, rentabilise largement le prix d'achat du ballast electronique.
Citer
  • MH
En fait, en prenant 30%, j'ai fait une moyenne des surconsommations liées au ballast.
En effet, sur des puissances de tubes faibles la surconsommation des ballasts ferromagnétiques B2 est plus forte par contre elle est plus faible pour les tubes de forte puissance. Pour du 15 ou 18W c'est supérieur ( à 30% (50% pour le 15 W, 45% pour le 18W), pour du 30 W on est à 25%, pour du 36W on est à 20% et enfin pour du 58W à 15%

Je ne souhaite pas surcharger l'article en faisant tout le détail. Je veux également tenir compte de tous les aquariophiles qui sont en classe C ou D parceque leur matos est un peu vieux. Pour simplifier, je vais indiquer une surconsommation de 8 à 10 W par ballast (je suppose que la majeure partie des ballasts vendus pour l'aquariophilie sont ceux ayant le plus mauvais rendement)

Edit : j'ai également mis en annexe le document pdf sur les ballasts afin d'être sur de ne pas perdre ces informations
je suppose que la majeure partie des ballasts vendus pour l'aquariophilie sont ceux ayant le plus mauvais rendement

Pour les bac en kits, il s'agit plutot de materiel le moins chers... (pas forcement synomyme du plus mauvais, vu qu'il y'a des appel d'offres, etc etc).

Les classes D sont interdit depuis mai 2002 et les classes C depuis novembre 2005.

Donc a priori, depuis ces dates, il ne devrait plus y avoir que du B2 au minimum... Mais en pratique, il reste les stocks a ecouler... Et il est certain que les classique kit ballast vendu en aquario seront encore de type D ou C durant encore quelque temps....

En tout cas, le materiel conforme doit porter une inscription claire precisant sa classe energetique. J'ai sous les yeux des ballast acheté plus ou moins recement, et on peut lire : IEE=A2, EEI=A2, EEI=C

Tout materiel ne comportant pas cette inscription etant succeptible d'etre un classe D...
Moi j'ai placé mon aquarium derrière mon réfrigérateur, de cette manière, la chaleur émise par le frigo réchauffe l'eau de l'aquarium.
Ca me permet d'économiser des dixaines de watts.
  • MH
Pas de problèmes d'échauffement trop important l'été ?
Moi j'ai placé mon aquarium derrière mon réfrigérateur

Ca doit pas être pratique pour le regarder  :-p

 ;-)
  • MH
Ca doit pas être pratique pour le regarder  :-p

 ;-)

C'est aussi ce que je me suis dit... :-D


 :jesorsd: