Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

[Tutorial] Fabriquer son propre test permanent CO2 (Drop checker)  (Lu 53778 fois)

SniperLk Homme

  • Messages: 2351
Hello tout le monde !   :timide:

Voila j’ai cherché hier après-midi à avoir des infos sur les tests permanent de CO2, également appelés Drop Checker.
 Je me suis rapidement rendu compte qu’il était possible d’en fabriquer un soi-même pour pas grand-chose et étant donné qu’il n’y a, sauf erreur de ma part, aucun article à ce sujet sur le forum (et je n’en ai pas trouvé autre part en français non plus) je vais essayer d'en faire un, en espérant que ça intéresse des gens.

NB : Je n’ai pas la prétention d’avoir la science infuse et il est donc possible que certaines informations soient erronées, d’autant plus que j’ai "découvert" le sujet pas plus tard qu'hier.  Je m’efforcerais d’éditer ce post pour les corriger le cas échéant.


1. Pourquoi un test permanent du CO2 ?

Le CO2 est un élément essentiel à la bonne croissance des plantes. Nous savons tous qu’il est préférable d’en rajouter artificiellement si l’on souhaite maintenir des plantes exigeantes.

En trop grande quantité le CO2 est toxique pour les poissons, c’est pourquoi il est important de veiller à ne jamais dépasser un certain taux. Un test permanent de CO2 permet de savoir rapidement si le taux de CO2 présent dans l'eau de l'aquarium est correct.

Un test permanent est beaucoup plus pratique et juste que le fameux calcul [CO2]=3KH*10^(7-pH)  (par ailleurs discuté, plus d’infos sur Aquasquale ).
Premièrement car vous connaissez en permanence si le taux de CO2 est correct.
Deuxièmement car même en estimant que la formule ci-dessus est respectée, une erreur de 0.3 sur la mesure du pH et de 1°all sur celle du KH par exemple, peut vous faire croire avoir un taux trop faible de CO2 (alors qu’il est en réalité trop élevé). Et je pense que les marges d’erreurs des tests calorimétriques sont encore plus grandes que les chiffres que j’ai donné ci-dessus.
 
Avant de continuer, il est important de comprendre comment fonctionne un test permanent de CO2 ou Drop Checker.

2. Principe de fonctionnement du Drop Checker
A ma connaissance, tous les test permanent de CO2 fonctionne sur le même principe, seule la forme change. Il faut savoir qu'en fait il ne s’agit « que de test pH ».
Plutôt qu’un long discours, voici un dessin basé sur le Drop checker ADA :



L’objet se situe sous la ligne d’eau, la "boule" contient la solution réactive (ici verte). Cette dernière ne doit jamais être en contact direct avec l’eau de l’aquarium. L’objet est fait de telle manière qu’une bulle d’air existe entre le réactif et l’eau de l’aquarium.

Comme dans tout systèmes, les paramètres de chaque milieu tendent à s’équilibrer, ici cela signifie qu’au bout d’un certain temps, il y aura le même taux de CO2 dans cette bulle d’air (ou il était minoritaire) que dans l’eau de l’aquarium. Et le scénario se répète une nouvelle fois : le taux de CO2 contenu dans la solution réactive va être égal au taux de CO2 contenu dans la bulle d’air et donc à celui de l’eau de l’aquarium.

3. Etude de la solution réactive :
Ce que j'appelle la solution réactive, c’est tout simplement la solution servant d'indicateur coloré. Cette solution contient de l’eau généralement de 4 dKH (qui n'est pas celle de l'aqua) et de quelques gouttes de test pH.
Vous vous demandez sûrement pourquoi le KH de cette solution doit être de 4 dKH ?  :??:

Avant tout, il faut savoir que la plupart des test pH utilise comme indicateur coloré le Bleu de bromothymol (ou BBT). S’il se trouve dans une solution (incolore) au pH<6.0, la solution sera jaune (forme acide du BBT), s’il se trouve dans une sol au pH>7.5, la solution sera bleue (forme basique).

 La zone située entre les deux pH est appelée zone de virage, les forme acide et basique du BBT sont toutes les deux présentes et la couleur résultante est un mélange de bleu et de jaune.  On obtient finalement une échelle de couleur en fonction du pH :



Exemple avec le test pH de marque Prodac :



Alors pourquoi un KH de 4 ? Il suffit maintenant de regarder ce tableau donnant le taux de CO2 en fonction du KH et du pH (les valeurs visées se trouvent dans la plage verte) :



Nous savons que notre réactif le BBT est globalement vert pour un pH compris entre environ 6.6 et 7. Il faut donc qu’un niveau correct de CO2 corresponde à cette plage là.

En observant le tableau, on s’aperçoit que pour 4 dKH, le niveau de CO2 est correct entre 6.6 et 7.2 ce qui correspond assez bien à notre plage précédente. Un excès de CO2 étant plus dangereux qu’un manque, il faut impérativement que lorsque le taux de CO2 est supérieur à 30ppm le réactif change de couleur. C’est bien le cas ici puisque avec un KH de 4 , si le taux de CO2>30ppm le pH sera de 6.5, le réactif sera alors vert/jaune conformément à l’échelle de couleur précédente.

Pour plus de sécurité, on peut même choisir une solution au KH de 3 ou 3.5, un excès de CO2 sera alors très visible (le pH sera inférieur ou égal à 6.4, le réactif sera alors plutôt vert marron).

A l’inverse si l’on envisage de maintenir un taux très important de CO2, on peut choisir un KH de 4.5 ou 5, mais ceci est à déconseiller en présence de poissons.
Vous savez maintenant pourquoi on choisit une solution de 4 dKH, tout du moins je l'espère !   :*ll*:

4. Préparation de la solution réactive :

Vous devez vous procurer du bicarbonate de sodium/=bicarbonate de soude (NaHCO3), disponible en pharmacie et dans certaines grandes surfaces pour 1 ou 2 euros.

Je pense que le plus simple est de préparer une solution de 8 dKH en ajoutant très très peu de bicarbonate dans un volume d’1L d’eau distillé, puis ensuite de diluer deux fois la solution obtenu en sachant que :

1dKH=1.7848 TAC
1 TAC=12(.2) mg/L de bicarbonate


Si vous avez une balance précise chez vous, autant de ne pas y aller à tâtons.  Ajouter par exemple 6(.1)g de NaHCO3 dans 1L d’eau distillée (ou osmosée), vous aurez alors une solution de 500 TAC  soit environ 280dKH. Prélever 10mL de la solution et mélanger là à 690mL d’eau distillée afin de diluer 70 fois la solution prélevée. Vous obtiendrez une solution de 4dKH.

Je vous conseille de tester la solution préparée avec un test  KH, pour une plus grande précision vous pouvez doubler voire quadrupler l’échantillon de test, dans ce cas une goutte de réactif KH correspondra respectivement à 1/2, et 1/4 dKH.

NB :  Certains test pH utilisent d’autres indicateurs colorés que le BBT, le KH 4 n'est alors peut-être pas le KH optimal…



5. Idées de fabrication du drop checker :

Deux options : soit vous êtes bricoleur et vous vous en fabriquer un, soit vous en achetez un. Les modèles de marque sont en général vendus assez cher (de 15 à 50€..), je vous conseille donc de l'acheter sur Ebay, vous en trouverez pour 4-5€ et celui que j'ai reçu était de très bonne qualité.

Pour les bricolo, voici quelques réalisations des membres du site anglophone Aquaticplantcentral.

Exemple 1 :


Exemple 2 (mon préféré  :rire:) :


Exemple 3 :


Exemple 4 :


Exemple 5 :

Plus d'infos

Exemple 6 :

Plus d'infos


Dernières infos :

- Quel que soit le nombre de gouttes de test pH que vous mettrez dans votre solution réactionnelle les résultats seront les mêmes, seule l’intensité de la couleur changera. Il faut simplement en mettre suffisamment pour que la couleur soit bien nette et donc bien lisible (en général 2/3 gouttes suffisent).

- Le volume de la bulle d’air et du liquide réactionnel ne doit pas être trop important, sinon l’équilibre mettra plus de temps pour se faire et votre drop checker réagira moins rapidement aux variations du taux de CO2.
Pour des volumes classiques l’équilibre s'établit en quelques heures.

- Il est déconseillé d'utiliser de l'eau de son aquarium dans son drop checker, tout d'abord car le KH de celle-ci ne sera pas de 4°dKH et donc la couleur verte ne correspondra pas au bon taux de CO2, mais aussi car elle contient des substances qui peuvent légèrement fausser le résultat. Enfin la solution aura tendance à pourrir au bout de quelques temps.


Merci à ceux qui m'auront lu jusqu'au bout  :xx:
 :merci:


cuong Homme

  • Messages: 1119
Merci beaucoup pour le texte  :merci:

Petite question : la solution réactive se garde longtemps ? A quel moment il faut faire le renouvellement ?

jarjar Homme

  • Messages: 2807
Salut, beau travail, j'ai casiment tout compris, enfin je crois.  :-D
Certains font de la photo et d'autres qui les impriment.
Nikon ne font pas d'imprimantes...
http://ecodesignbysg.spaces.live.com/

SniperLk Homme

  • Messages: 2351
Je ne sais pas pour être honnête sachant que je viens d'installer le mien. Mais je pense qu'elle peut servir assez longtemps, d'une part car elle n'est jamais en contact avec l'eau de l'aquarium, d'autre part car si elle est faite à partir d'eau distillée et de bicarbonate, il n'y a que peu d'espèces chimiques dans la solution (qui risqueraient d'altérer le réactif). En fait le problème vient plutôt du réactif du test pH qui pourrait ne plus fonctionner au bout d'un certain temps.

Je viens d'aller voir pour le test permanent CO2 JBL, ils préconisent de changer le mélange toutes les deux semaines sachant que le mélange est fait à partir d'eau de l'aquarium (méthode bien moins précise qu'un drop checker). Je pense qu'on peut sans trop de problèmes monter à 1 mois si le mélange a bien été fait avec de l'eau distillé mais l'idéal serait bien évidemment de tester.


Kookaburra Homme

  • Messages: 5962
  • Houba, Houba !!!
Superbe boulot !!  :up:
Allez, je le colle dans les topics "épinglés", pour que tout le monde le retrouve facilement !  :merci:

Merci  ;-)

SniperLk Homme

  • Messages: 2351
Merci  :timide:
J'ai trouvé sur aqua passion les noms français des autres indicateurs colorés et surtout leur zone de virage :

Avec ces indicateurs on voit bien que le KH souhaité ne sera pas de 4, enfin de toute façon je pense que peu de monde souhaite avoir une eau avec de tels pH...
Jusqu'ici il semblerait donc que tous les test pH standard (entre 6 et 8 en gros) utilise du BBT comme indicateur coloré.

J'en profite pour ajouter qu'il est possible d'acheter des imitations des drop checker ADA pour une bouchée de pain pour ceux qui ne sont pas très bricoleur :
http://cgi.ebay.fr/Brand-New-Drop-Checker-Set-with-pH-Test-Drop-Big-Sale_W0QQitemZ250236343355QQihZ015QQcategoryZ66794QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem
La qualité est parait-il correcte, de toute façon à ce prix là on ne risque pas grand chose...

Aquarimage

  • Messages: 48
Quelqu'un connait les risques si la ventouse se décollait et que le contenu valsait dans le bac?

orb Homme

  • Messages: 1999
Salut, très belle compilation de tout ce qu'il faut savoir sur le test co2 !!!  :merci:
J'ai enfin compris pourquoi il faut un kH4  :bump:
Concernant la durée de vie du mélange : j'ai remarqué qu'au bout d'un certain temps (chez moi ça peut être 3 ou 4 jours), une pellicule de moisissure blanchâtre se dépose à la surface de l'eau (celle de l'aqua) en contact avec la bulle d'air ; ça a l'air d'altérer pas mal les réactions...en fait j'ai jamais réussi à noter de réactions valable. Je pense que je vais tester la méthode du bicarbonate, pour voir.

A+ :*ll*:

SniperLk Homme

  • Messages: 2351
Humm 3-4 jours ça me semble très peu quand même, et je n'ai jamais entendu parler de pellicule de moisissure  :??:.
D'après ce que j'ai pu lire, le problème vient plutôt du réactif pH qui perd de sa coloration au bout de plusieurs semainees (3-4) normalement.

Sinon j'ai acheté du bicarbonate de sodium, j'ai payé 2€ pour 500g :).

SniperLk Homme

  • Messages: 2351
Hello,
Quelques nouvelles, j'avais commandé un Drop-checker sur Ebay à un magasin chinois. Je l'ai reçu après seulement 10 jours après, et j'avais payé en tout et pour tout 4.5€. J'avais peur quant à la qualité du produit mais finalement je suis vraiment satisfait, le verre est correctement poli, la forme travaillé, les bords arrondis. Avec il y a une ventouse de fourni plus une solution de test pH. J'ai comparé avec celle du mon test pH prodac, c'est exactement la même à la différence que celle venant d'ebay est bien plus concentrée.

Le seul inconvénient c'est que la solution de 4dKH n'est pas fournie, je me suis donc fait une bouteille de 75cl de cette solution, je pense que ça me tiendra un bout de temps. Ca a été un poil difficile car ma balance n'est pas très précise mais en bidouillant j'ai réussi à avoir une bonne pesée !

Quelques photos (de mauvaises qualité...) :


(la solution semble verte mais en réalité elle est plus bleue là, ce qui est normal)

Enfin voila je n'aime pas trop faire de pub mais là c'est à mon avis vraiment une bonne affaire, quand on voit que des test permanent CO2 tout moche sont vendus près de 15€ et que celui signé ADA qui est exactement identique à celui ci coute 30€...





lulu

  • Messages: 284
encore mieux que c'est pas sorcier :)     merci jamy

matth35

  • Messages: 47
Bonjour

J'utilise le test permanent dennerle mais comme bcp de fournisseurs, le prix des recharges de dosettes est exorbitant (8 € pour 5 mois). Puis je utiliser le meme réactif que celui décrit dans le présent post? Le test dennerle (la boule) est il aussi efficace que le test de forme ADA?

merci

SniperLk Homme

  • Messages: 2351
Hm après avoir lu le premier post je pense que tu devrais savoir si cela fonctionne sur le même principe. Mais je crois qu'en effet c'est le cas mais n'ayant pas ce test sous la main je ne peux pas te le certifier.

S'il fonctionne sur le même principe il est donc probablement aussi efficace que le test d'ADA. La seule différence peut être d'ordre esthétique, de la facilité à distinguer la couleur de la solution réactive et du temps que met les concentrations de CO2 à s'égaliser (par exemple s'il y a plus d'air entre l'eau de l'aqua et la solution réactive, le test mettra un peu plus longtemps pour changer de couleur lors d'une variation du taux de CO2).

Une dernière chose, dennerle vend maintenant un test CO2 en verre de la même forme que celui d'ADA.

jerome63 Homme

  • Messages: 980
Très intéressant cet article ! bravo à toi c'est du beau boulot

SniperLk Homme

  • Messages: 2351
Merci :)

Pour info j'ai maintenant plus de recul sur la durée de vie de la solution, cela fait maintenant plus d'un mois que je l'utilise et tout a l'air ok. Pas de dépôt blanchâtre, pas de décoloration, toujours réactive.. Je pense qu'on augmente considérablement la durée de vie (en plus de la précision) en prenant de l'eau pure/distillée au lieu de l'eau de l'aquarium. Pour rappel j'ai utilisé de l'eau osmosée + bicarbonate de sodium pur.

Mhymir

  • Messages: 221
J'ai toujours pas saisi pourquoi on se sert d'une eau à KH = 4

Parce que si on ne se base pas sur le tableau pour calculer directement son taux de CO2, pourquoi se base-t-on sur ce même tableau pour dire qu'il faut une eau à KH = 4 ?

Et quand est-il de la température ?

Enfin c'est pas une critique, juste que j'arrive pas à comprendre...  :boulet:

Ldo Homme

  • Messages: 140
c'est expliqué pourtant, même moi j'ai compris (enfin je pense) :)

le réactif des tests goute de PH prend une coloration verte avec un ph compris entre 6.6 et 7
vu qu'il faut pouvoir distinguer les variations de CO2 par une différence de couleur, on prend le KH qui permet d'avoir plusieurs coloration du liquide tout en étant proche des valeurs de ph pour la couleur verte (6.6 à 7 donc)

et ce qui s'en rapproche le plus c'est kh = 4


regarde, si tu prend un liquide avec KH = 8, tu injecte beaucoup de CO2, de quoi baisser le PH de 6.7
avec ce PH la couleur du test va être verte
pourtant en consultant le tableau de relation, on se rend compte que l'on à 48ppm de CO2, ce qui est beaucoup


c'est bon, j'ai pas dit de bêtise ?

edit: je me suis permis de reprendre le tableau de relation en mettant en arrière plan la couleur du réactif, ça sera peut-être plus parlant

on voit donc qu'a KH4, si la couleur du test tire vers le jaune, on aura un ph de 6.5, et donc trop de co2 (38ppm)
et inversement si le test vire au bleu, on aura PH 7.2 et plus assez de CO2 avec 8ppm

Mhymir

  • Messages: 221
Oui, pour moi, c'est clair, mais ce que je comprends pas c'est que dans un cas, le tableau ne serait pas bon et par la suite on l'utilise quand même...  c'est là où je ne comprends plus.

SniperLk Homme

  • Messages: 2351
Hello, tu as parfaitement raison, l'article n'est pas juste à ce niveau là (mea culpa). J'ai décidé alors de repartir du point de départ, et de voir où j'arriverais  :*ll*:

D'où vient la relation entre le pH, le KH et le CO2 ?

I - Rappels

Bon alors pour essayer de comprendre je suis reparti du point de départ. Les calculs sont détaillés pour que tout le monde puisse suivre.

Avant de pouvoir parler de ce qui nous intéresse il faut bien comprendre ce qu'est un couple acide/base :

- Un acide est une espèce chimique capable de céder un proton H+ à une base complémentaire.
- Une base est une espèce chimique capable de capter un proton H+ venant d'un acide complémentaire.

Ceci est résumé par l'équation suivante : AH (acide 1) + B-(base 2) = A- (base 1) + BH (acide)2

Dans notre cas, on s'intéresse à la dissociation d'un acide dans de l'eau, ce qui correspond à la réaction avec le couple (H3O+/H2O)
La réaction devient AH + H2O = A- + H3O+

Il faut savoir qu'à chaque chaque acide est associé une constante d'acidité défini par Ka = [H3O+] [Base] / [Acide]       (avec [X] = concentration de l'élément X )

Lorsque la constante d'acidité  est très (très) grande on parle d'acide fort, cela signifie que l'acide va entièrement réagir avec l'eau, la réaction est dite totale. Beaucoup d'autres acides sont dits faibles, cela signifie que leur réaction avec l'eau va être partielle, l'acide et la base vont coexister dans l'eau, on parle d'équilibre entre l'acide et la base.

Dans l'eau, en connaissant la constante d'acidité du couple et le pH de la solution on peut facilement savoir dans quelles proportions l'acide et la base sont présents. En effet tout ce petit monde est étroitement lié :

Repartons de l'expression de la constante d'acidité :

 Ka=[H3O+] [Base] / [Acide]
<=>
log (Ka) = log ( [H3O+] [Base] / [Acide] )
<=>
log (Ka) = log ( [H3O+] ) + log  ([Base] / [Acide] )                      (propriété du logarithme)
<=>
- log ( [H3O+] ) = - log(Ka) + log ([Base] / [Acide] )


Par définition on a pH= - log( [H3O+] ).

D'où :

pH = - log (Ka) + log ( [Base] / [Acide] )

Avant d'entrer dans le vif du sujet une remarque : si la concentration de la base et de l'acide sont identiques le pH sera égal à - log (Ka)               (car log 1=0)


II - Le cas du couple H2CO3 / HCO3-

Dans le cas de l'injection de CO2 le couple qui nous intéresse est celui-ci : ( H2CO3 / HCO3- ) ( acide carbonique / bicarbonate ).

L'acide carbonique est justement un acide faible, sa constante d'acidité  dépend de la température et est donnée par pKa=6.37 à 25°C (avec pKa=-log Ka). D'après la formule précédente on a pH =  pKa + log ( [Base] / [Acide] ), on en déduit que pour un pH=6.37 il y aura autant d'ions H2CO3 que d'ions HCO3-.

Toujours à partir de cette formule, il est possible de tracer un diagramme de prédominance qui illustre la présence de l'acide et la base en fonction du pH :


crédit


Bon et le CO2 dans tout ça ?

Pour rappel on a :

pH = 6.37 + log ( [HCO3-] / [H2CO3] )

En réalité l'acide carbonique, H2CO3 est une molécule très instable dans l'eau et se dissocie : H2CO3 = H2O + CO2. La réaction va être considéré comme totale on a donc [H2CO3]=[CO2] (les concentrations sont identiques).

On peut donc écrire :

pH = 6.37 + log ( [HCO3-] / [CO2] )
<=>
10^pH=10^(6.37 + log ( [HCO3-] / [CO2] ))
<=>
10^pH=10^6.37  x  [HCO3-] / [CO2]     (en effet 10^ log x = x )
<=>

[CO2] = [HCO3-]  x 10^( 6.37-pH )

Dans cette expression toutes les concentrations sont pour le moment en mmol/L (millimole)


III - Conversion des unités

* Il s'agit maintenant de faire apparaître la dureté temporaire, le KH, celle-ci est liée à la quantité d'ions HCO3- présents dans l'eau :

1 mmol d'HCO3- pèse 61mg
1°f TAC = 12.2 mg/L d'HCO3- (donc 1 mmol d'HCO3- correspond à 5 TAC )    ( ref 1, ref 2 )
1dKH=1.7848 °f TAC

donc "N" mmol d'HCO3- =  "n" °dKH /2.8                       (en effet 2.8°dKH correspond à 1 millimole d'HCO3-)


NB : L'affirmation 1°f  TAC = 12.2 mg/L d'HCO3- est vraie uniquement pour des pH<8.3, dans ce cas là, les concentration en ions carbonate (CO32-) et hydroxydes (HO-) sont négligeables.


* Pour le CO2 on souhaite une concentration en mg/L et non en mmol/L :

Une millimole de CO2 pèse 44mg donc  "X" mmol de CO2 = "x"/44 mg de CO2

La formule finale est donc :

CO2 (en mg/L) = 44/2.8 * KH * 10^(6.37 - pH)
<=>

CO2 (en mg/L) = 15.7 * KH * 10^(6.37 - pH )



IV - Pourquoi la formule CO2=3,0*KH*10^(7-pH) est-elle fausse ?

Concernant l'article d'Aquascale, celui-ci n'est pas super clair (je trouve) mais il est tout à fait correct.


Voici la formule utilisée la plupart du temps pour fabriquer le fameux tableau :

CO2=12,839*KH*10^(6,37-pH)=3,0*KH*10^(7-pH)

Je le dis tout de suite cette formule est incorrecte.

On le voit bien le terme qui diffère est le "12,839" (absurde en terme de chiffres significatifs d'ailleurs). La seconde équation est quant à elle qu'une simplification peu justifiée de la première (on a passé 4.28 dans la puissance : log (4.28) = 0.63 et 6.37+0.63=7).

En fait si le terme "12.839" est faux, c'est dû à une erreur de conversion entre l'alcalinité (le KH) et la concentration d'HCO3-.  Pour trouver l'équivalent d'une millimol d'HCO3- en °dKH il a été utilisé le fait que 1°dKH=17.8mg/L de CaCO3 !!! Cette égalité est certes vrai, mais elle ne peut en aucun cas être appliquée ici puisqu'on cherche l'équivalent d'un degré dKH en HCO3- et non en CaCO3. Le résultat aurait pu toutefois être correct si le CaCO3 et l'HCO3 avaient la même masse molaire (ce qui n'est pas le cas) et qu'une même masse de chacun des produits avait le même effet sur l'alcalinité (ce qui n'est pas le cas non plus !).

Ainsi dans la théorie cette formule minore de 20% le taux de CO2.


V - Conclusion

Voici donc le tableau basé sur la bonne formule :



Encore une fois, ce tableau n'est exact que lorsque seuls les ions bicarbonates jouent le rôle de tampon. Dans la pratique ce n'est malheureusement jamais le cas, en particulier dans un bac contenant des racines (qui libèrent des tanins) ou bien des phosphates.. et il y en a sûrement d'autres... Dans un tel bac la mesure faite par le test KH va être artificiellement "gonflée", le tableau ci-dessus  donnera donc une concentration en CO2 supérieure à ce qu'elle est en réalité ( d'où l'importance de ne pas utiliser de l'eau de l'aquarium pour fabriquer son drop checker ).

On peut penser que cela est quasiment toujours le cas, mais je ne serais dire dans quelle proportion. Ironiquement, il est donc possible que le tableau basé sur la fausse formule donne finalement une valeur plus proche de la réalité (puisque cette formule a tendance à minorer de 20% le taux de CO2 )...


 :xx: :xx: :xx: :xx: :xx: :xx:

Kookaburra Homme

  • Messages: 5962
  • Houba, Houba !!!
Ca peut faire un excellent article pour le Portail ça !

Serais-tu d'accord ?  :up: :up: