Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?
 

A la Une !

 

Les poissons ne s'alimentent plus  (Lu 119 fois)

lambrosca

  • Messages: 1
Bonjour,

Dans mon 320 litres qui tourne depuis 2010, j'ai eu ces trois dernières années 5 scalaires, et env 20 lamprologus brichardi (qui se sont multipliés) et 2 siamensis temencki.

Depuis deux mois, les lamprologus ont commencé à ne plus manger les paillettes et de ne manger plus que du congelé, ne voulant en donner tous les jours, ils sont tous morts. Aujourd'hui ne subsistent plus que 3 scalaires et 1 siamensis. Les scalaires refusent aussi la nourriture en paillette, j'ai fait analyser mon eau qui semble adéquate. Je change 15% par semaine, l'eau est à 25.7%.

Quelle est la cause de ce problème ? Je souhaite replanter l'aquarium ce qui m'incite à le vider (en conservant une partie de l'eau). Merci pour votre réponse !

Lambrosca


Adam Homme

  • Modosaurus
  • Messages: 6457
  • Taliban de l'aquariophilie
Je déplace...

Une petite présentation aurait été sympa:
http://forum.aquagora.fr/index.php?board=34.0


Aucune idée d'ou peut venir ton problème.

Tes paillettes ne sont peut être pas du gout de tes poissons, c'est quoi comme paillette?

Wein Homme

  • Animateur
  • Messages: 1981
Hello,

La population de ton aquarium n'est (n'était !) absolument pas adaptée ! Tu fais cohabiter dans un même bac une espèce qui exige un pH alcalin (Neolamprologus brichardi) avec d'autres espèces qui exigent un pH acide (P. scalare et Crossocheilus siamensis). Du plus, cette population est également incohérente d'un point de vue comportemental ! Les N. brichardi peuvent rapidement coloniser l'intégralité d'un petit aquarium de 300 litres et harceler à mort les autres poissons, surtout s'ils sont moins "agressifs", comme des P. scalare hors période de reproduction.

Bref, rien ne va, ou n'allait dans cet aquarium. Ce n'est donc absolument pas surprenant que tes poissons disparaissent ! L'arrêt de l'alimentation peut être dû à un agent pathogène opportuniste qui aurait réussi à se développer en raison du stress physiologique occasionné chez les poisson par les mauvaises conditions environnementales.

Teste les valeurs de ton eau au robinet. Si ton eau est dure et alcaline, tu peux repartir à zéro sur une population du Tanganyika, par exemple (puisque tu aimes les N. brichardi). Si ton eau est plutôt douce, tu peux viser un petit groupe de scalaires (3-4 individus), même si ton volume est très limite dans ce cas... Quoi qu'il en soit, le mieux est de repartir de zéro, sans garder de ton ancienne eau, et de réfléchir à une population cohérente et adaptée avant de relancer le bac. Tu peux poser des question ici sur ta future population.

Laurent
Laurent C.
KCF 10065